Prix de la jeunesse 2008

Le Crij Picardie, en partenariat avec le Crédit Agricole, l’association Atelier 142 et le Cinéma Agnès Varda, a organisé une soirée consacrée au prix de la jeunesse du festival de Cannes 2008. Au cours de cette soirée, les trois jeunes sélectionnés, dont le lauréat représentant la Picardie, le Beauvaisien Grégoire Paton, ont reçu des prix de circonstance… La soirée a continué avec la projection de court-métrages sélectionnés par l’Atelier 142 dans le cadre de la diffusion de « Fairecourt dans l’Oise ». FAIRECOURT a pour objectif de promouvoir la diffusion de courts métrages sur le département de l’Oise avec la complicité des salles de cinéma…

3 comments so far

Voici un extrait du très sympathique mail du gagnant du prix de la jeunesse 2008, de retour de Cannes :

Bonjour à toute l’équipe du Crij,

De retour sous la grisaille picarde et bien loin du Palais des festivals, c’est encore un peu tôt pour vous dire tout ce qui c’est passé là-bas!!.Deux jours plus tard, je n’arrive toujours pas à redescendre.
Des souvenirs, des films, des rencontres incroyables… A l’heure qu’il est je ne trouve qu’une seule chose à vous dire : MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI ……..ET ENCORE MERCI.

Merci pour cette semaine délirante, décadente, étoilée.Ce voyage vers un autre monde où les habitants sont en smoking et robe, où les sandwichs sont à 6 Euros et les voitures plus impressionnantes les unes que les autres.
Ce monde de rêve où un soir à coté de moi au palace le Martinez il y avait Jude Law, Emir Kusturica, Salma Hayek, Sean Penn, Alfonso Cuaron ou encore Alain Chabat.
Et puis au détour d’une rue je discute avec Cedric Klapish et Mathieu Kassovitz.
Un soir au cinéma de la plage Clint Eastwood parle de son film L’inspecteur Harry.Le lendemain je vais a la projection de « Maradona » où je croise le réalisateur (Kusturica) et ce génie torturé du football.
Lors de la projection de Chelsea on the rocks, deux légendes du cinéma (Dennis Hooper et Abel Ferrara) sont assis deux rangs plus haut.

Un certain Mercredi soir, 60 jeunes en tenue de soirée s’apprêtent à monter les marches.
La tension est palpable.Cela a beau être seulement quelques marches recouvertes d’un tapis rouge, il y a une force invisible et indescriptible qui vous rend euphorique.Il y a 60 ans de cinéma sous mes pieds, l’émotion est grande.

Le temps de ranger tous ces souvenirs dans ma tête et je vous enverrai d’autres moments forts de ce festival avec quelques photos.

Merci de m’avoir donné cette chance.
A bientôt

admin
mai 28th, 2008 at 9:54

[...] lauréat picard du Prix de la jeunesse, Grégoire Paton, rentre de Cannes avec des photos, des portraits de stars et pas des moindres : Clint Eastwood, [...]

Salut Grégoire,

Ton e-mail dégage de très belles émotions, j’imagine que cette expérience au Festival de Cannes restera pour toi inoubliable et très enrichissante en tant que passionné de Cinéma!

Rencontres,partage,plaisir,échange,découvertes,passion…

Hassan

Hassan
mars 29th, 2009 at 16:27

Leave a Comment

Name

Mail (will not be published)

Website

Comment